Masque de justice Ngil - Fang - Gabon

Chez les Fang, le maintien de l'ordre était assuré par l'intermédiaire des masques tels que celui-ci.
Dans la société du Ngil, le grand initié (Ngang) aidé par ses officiants, parcourait les villages dissimulé sous un masque allongé et couvert d'une épaisse de couche de kaolin.
Les porteurs du masque, cachés dans leurs costumes de raphia apparaissaient dans le village à la tombée de la nuit, des torches éclairantes à la main.
Leur but était de traquer les fauteurs de troubles à commencer par les responsables de décès suspects.
Leur action visait principalement les individus coupables de sorcellerie ou les criminels.
Une fois le coupable identifié, il pouvait être puni de mort.
La bouche est large, le visage incurvé incrusté de blanc. Les perforations sur le pourtour à l'arrière du masque servaient à fixer une coiffe en raphia qui masquait le porteur. Le kaolin recouvre tout le masque.

Vendu
Faire une offre

Votre offre est envoyée.

Your Offer is accepted, please check your inbox.

  •     *Champs requis

Chargement

favorite Ajouter à ma liste d'envies

Vous devez être connecté à votre compte client
00560

Fiche technique

Datation présumée
Milieu XXème siècle
Ethnie
Fang
Matière(s)
Bois, kaolin
Pays
Gabon
Provenance
Collection d'art tribal France
État général
Excellent