Masque de guerrier Oubi Bété

780,00 €

L’imaginaire du sculpteur africain Oubi s’est visiblement focalisé sur les cornes animales, ici tournées vers l'intérieur de la face, puissantes et stylisées qui se structurent avec harmonie autour d’un visage humain.
Forces protectrices ou agressives, ou les deux à la fois, ces masques traditionnels Oubi jouaient un rôle éminent dans la vie des villages. Leur usage doit être intégré à celui des Wé. Ils étaient utilisés dans des moments d’hostilité et de conflits.
Il émane de ce masque une puissance redoutable luttant entre les forces hostiles et mortelles qui menacent l’existence humaine.

Les Oubi, comme les Niabwa, Wé, Bété, dansent avec des masques animaliers aux cornes omniprésentes, expression de protection et d’énergie. Ce furent avant tout des masques de guerre. Ils mettent en évidence l’importance du regard, soit par des yeux tubulaires, soit encore par des yeux fortement globuleux, laissant filtre la lumière par une fente médiane. Les cornes animales y jouent un rôle majeur.

Réparations indigènes légèrement visibles sur les appendices inférieurs.

Faire une offre

Votre offre est envoyée.

Your Offer is accepted, please check your inbox.

  •     *Champs requis

Chargement

favorite Ajouter à ma liste d'envies

Vous devez être connecté à votre compte client
Frais de port
00894

Fiche technique

Datation présumée
Circa 1930
Dimensions
27 x 15 cm
Ethnie
Bété
Matière(s)
Bois
Pays
Côte d'Ivoire
Provenance
Collection d'art tribal France
État général
Très bon

Vous aimerez aussi