Filtrer par

Salampasu

Peuple guerrier, les Salampasu vivent à l’est du fleuve Kasaï et ont pour voisins à l’ouest au sud les Chokwe et les Lunda, et à l’est et au nord, les Lwalwa et les Kete. Dépourvus d’organisation politique centralisée, certains chefs exercèrent toutefois un pouvoir considérable, et créèrent de véritables armées capables de résister aux attaques des Chokwe et Lunda.
Les occupations privilégiées des hommes étaient la guerre et la chasse. Malgré la présence de missionnaires, les Salampasu n’ont guère été étudiés.
Les masques traditionnels et les statues sont fabriqués dans le cadre de l’initiation. Présentés aux futurs initiés dans un ordre progressif, ils symbolisent les trois grades de la société : les chasseurs, les guerriers, et le chef. Certains masques provoquent une telle peur que les femmes et les enfants fuient hors du village lorsqu’ils entendent prononcer son nom par crainte de mourir sur le champ. Le costume composé de peaux de bêtes, de plumes, de fibres, est aussi important que le masque lui-même. Il a été sacralisé et l’esprit demeure en lui. L’ensemble masque-costume porte le nom génétique d’Akish mais sitôt porté, il devient Mukish.
Les masques sont de trois types : les masques de fibre noire tressée, surmontés d’une coiffure conique décorée de triangles polychromes; les masques de bois à ample panache de plumes, et enfin les masques recouverts de lames de cuivre que surmontent un ensemble de pompons de fibres végétales. Le front bombé se projette en avant, le nez est large, pyramidal.
On ne connaît qu’une seule statue de grande qualité. Leur production artistique dénote certains éléments empruntés à leurs voisins, les Lunda et Chokwe.

Il y a 1 produit.

Affichage 1-1 de 1 article(s)

Filtres actifs