Protective Fetish arachnid - Fali - Cameroon
  • Protective Fetish arachnid - Fali - Cameroon
  • Protective Fetish arachnid - Fali - Cameroon
  • Protective Fetish arachnid - Fali - Cameroon
  • Protective Fetish arachnid - Fali - Cameroon
  • Protective Fetish arachnid - Fali - Cameroon

Fétiche protecteur africain - Fali - Cameroun

145,00 €

Le rôle du féticheur dans l'art africain

Petit fétiche protecteur, africain lié à un individu ou une maison.Leur réalisation va différer suivant le besoin énoncé au féticheur, et selon les individus auxquels cette protection va s'appliquer. Il en existe donc de très similaires mais de différentes mises en oeuvre.Il est probable que ce type de fétiche se rattache à l'un des nombreux cultes autour de l'araignée.Selon le livre de Maquet & Balandier, deux espèces d'araignée jouent un grand rôle respectivement dans le folklore et la divination : la grosse "araignée toilière" tachetée et la mygale terricole.La première, qu'on rencontre souvent pendue au bout de son fil dans les trouées forestières, passe pour avoir joué, aux Grands Commencements, le rôle de messager et, simultanément, de bouffon des dieux : c'est l'Anansi des Ashanti (devenue Aunt Nancy dans le folklore negro-américain du sud des usa), la Nden-Bobo des Ewondo, la Bibi-Buibui de l'Est africain.Elle est liée à des mythes solaires et célestes et, comme on pouvait s'y attendre, à l'invention du filage et du tissage. On la considère généralement comme porte-bonheur. Les légendes la représentent comme n'hésitant pas à trahir ses maîtres divins pour rendre service aux humains qui ont su gagner sa sympathie.La seconde, la mygale, liée aux cultes de la Terre, présente un caractère plus inquiétant, sa morsure étant très dangereuse. Chez les Basaa camerounais, on la consulte en déposant devant son terrier 64 morceaux de feuilles d'espèces et de formes différentes, la nature des événements à venir étant déduite des modifications qu'elle apporte pendant la nuit à la disposition de ces feuilles. Dans d'autres tribus du Golfe de Guinée, on utilise de façon analogue des fétus, des petites graines ou un tapis de sable fin. Chez les Bamoun, c'est un animal royal, fréquemment représenté dans l'art, en particulier sous forme de cires perdues rappelant celles du Bénin.L'araignée et sa toile sont fréquemment utilisées dans la pharmacopée.

Faire une offre

Votre offre est envoyée.

Your Offer is accepted, please check your inbox.

  •     *Champs requis

Chargement

favorite Ajouter à ma liste d'envies

Vous devez être connecté à votre compte client
Frais de port
00039

Fiche technique

Datation présumée
Circa 1960
Dimensions
13 x 7 cm
Ethnie
Fali
Pays
Cameroun

Vous aimerez aussi