Gardien de reliquaire Bakota - VENDU

Dans l'art africain, les Kota (Bakota) laissaient le corps de leurs morts exposé aux éléments, dans la forêt.
Ils commencèrent à enterrer leurs chefs, puis à exhumer leurs ossements pour les mettre dans des boîtes en écorce ou des paniers appelés bwété, sur lesquels une statue était placée.
De tels statues appelées "gardien de reliquaire" Kota étaient confiés à des chefs de clan qui les tenaient cachés, mettant parfois à contribution le pouvoir des reliques au profit du clan.

Lorsque des crises graves touchaient le village (un village regroupant plusieurs clans), les chefs rassemblaient leurs reliquaires afin d'effectuer des rites. Ce culte était connu sous le nom de bwiti par les Mahongwé et leurs voisins, pour qui les gardiens constituaient les "visages" du bwété.
Belle allure dorée et coiffe double.

Vendu

favorite Ajouter à ma liste d'envies

Vous devez être connecté à votre compte client

Remise Moitié Prix

00824

Fiche technique

Datation présumée
1ère moitié XXème
Dimensions
47 x 24 cm
Ethnie
Kota / Bakota
Matière(s)
Bois, métal
Pays
Gabon
Provenance
Collection d'art tribal Pays-Bas
État général
Excellent

Vous aimerez aussi

Statue-reliquaire...

Statue-reliquaire...

  • Vendu
Masque facial Kota Mbete

Masque facial Kota Mbete

Prix de base 270,00 € -50% Prix 135,00 €
  • Prix réduit