Gardien de reliquaire Fang Byeri

2 300,00 €

Le culte des ancêtres dans l'art africain Fang

Les Fang avait pour coutume de rassembler les ossements et les crânes des chefs décédés, ainsi que des membres importants de la communauté dans des récipients cylindriques en écorce comme on en voit sur la photo contextuelle. Au sommet de ces boîtes trônaient des statuettes figuratives en bois censées incarner les esprits gardiens des ancêtres de la famille.

On pense que ces sanctuaires permettent aux vivants de communiquer avec les ancêtres dans le royaume des esprits à travers des offrandes et des libations : des sacrifices leurs étaient dédiés. Les statues Byeri étaient consultées préalablement à l'entreprise de tâches importantes et servaient aussi lors de l'initiation des jeunes hommes au culte du Byeri.

La statuette africaine Fang ici présente est de style classique, assise sur un petit tabouret. Les jambes sont courtes et le tronc élancés. Les mains sont jointes. On notera le détail des épaules et du buste. Un ombilic protubérant rappelle l'importance de la filiation et des ancêtres. Le visage comporte un front bombé et une bouche prognathe. Les yeux sont réalisés à l'aide de clous en laiton. La coiffe est tirée en arrière.

Les objets d'art africain Fang sont très prisés des collectionneurs. Notre galerie vous prend soin de vous proposer des pièces de qualité, dont cette rare tête de marionnette.

Pour en savoir plus, consultez l'ouvrage : Les Forêts natales, Arts d'Afrique équatoriale atlantique, 2017

En achetant cet objet vous pouvez obtenir 230 point de fidélité points de fidélité.
Votre panier vous rapportera 230 points de fidélité qui peuvent être convertis en un bon de réduction de 115,00 €.

favorite Ajouter à ma liste d'envies

Vous devez être connecté à votre compte client
Frais de port
01550

Fiche technique

Datation présumée
Milieu XXème siècle
Dimensions
26,5 x 6 cm
Ethnie
Fang
Matière(s)
Bois, métal
Pays
Gabon
Provenance
Collection d'art tribal Belgique
Socle
Inclus
État général
Excellent

Vous aimerez aussi